Livres du Mois #5: Les Livres qui ont marqué ma jeunesse (Partie 2)

C’est reparti pour un tour d’horizon des bouquins qui m’ont énormément marqué quand j’étais plus jeune. Si vous n’avez pas lu la première partie, retrouvez-la iciMais en attendant, penchons-nous sur d’autres ouvrages.

📚 Les Mondes de Chrestomanci – Diana Wynne Jones

Les Mondes de Chrestomanci est une série de 7 livres fantastiques qui ont en point commun le personnage du Chrestomanci, un Enchanteur très puissant chargé de réguler la magie et ses abus dans les différents mondes. Je n’ai pas lu les 7 livres et et je crois que certains n’ont pas été traduits en français mais il faut absolument que je m’y penche car j’ai relu cette année les trois tomes dont je vais vous parler et je suis curieuse de découvrir d’autres liens entre eux.

livres_1

Les Neufs Vies du Magicien

« Christopher peut se transporter en rêve dans des mondes parallèles. Lorsqu’il l’apprend, son oncle lui demande de tenter d’étranges expériences et de rapporter de mystérieux paquets. Christopher découvre aussi qu’il appartient à une famille d’enchanteurs et qu’il possède neuf vies. Le voilà prédestiné à succéder au Chrestomanci, le plus puissant magicien du pays chez qui il va désormais habiter. Mais Christopher perd ses vies à une allure étonnante. Ne cherche-t-on pas à profiter de ses pouvoirs ? »

Le livre se déroule pendant l’enfance de Christopher (ou Chant), enfant d’une famille riche vivant dans une très grande maison. Ses journées se déroulent sous la surveillance de gouvernantes qui se succèdent régulièrement et Christopher est seul, sa mère est égocentrique et ne s’occupe pas de lui. La nuit, Christopher fait des voyages incroyables en rêve. En fait, une partie de lui quitte son lit et va voyager dans différents mondes. Ces différents mondes sont appelés Ailleurs et appartiennent à des « séries », au nombre de 12 (il y a donc plusieurs mondes par série). Les Ailleurs se forment après des événements historiques importants, comme l’explosion du parlement par Guy Fawkes ou la Bataille d’Azincourt. L’oncle de Christopher s’aperçoit qu’il a ce pouvoir extraordinaire et va ensuite se servir de lui pour lui ramener des objets précieux puis pour essayer de détrôner le Chrestomanci actuel.

livres_4

Ma Soeur est une Sorcière

« Rescapés d’un naufrage, Chat et sa sœur Gwendoline sont recueillis par le puissant mage Chrestomanci. Installés dons un grand et mystérieux château, les deux orphelins vivent des aventures extraordinaires. Gwendoline pense être douée de pouvoirs surnaturels. Avec la complicité de son frère, elle provoque une série d’événements étranges et inquiétants… »

Je me suis donc aperçue beaucoup plus tard (cette année, donc :d) que le Chrestomanci de ce roman est en fait Christopher dans Les Neufs Vies du Magicien

Le roman se passe environ 25 ans après la fin des Neufs Vie du Magicien. Chat et Gwendoline sont deux frères et sœurs très différents: l’un est gentil et effacé, et l’autre peut se révéler mesquine et a énormément d’ambition. En effet, Gwendoline possède des dons pour la magie alors que Chat semble en être totalement dénué. Ils sont envoyés vivre dans le château de Chrestomanci, afin que Gwendoline apprenne à contrôler ses pouvoirs et que les deux enfants reçoivent une bonne éducation. Gwendoline se trouve beaucoup plus douée et supérieure que les autres et rejette les cours de magie qu’on peut lui apprendre. Elle veut devenir la sorcière la plus puissante et essaye de provoquer Chrestomanci en invoquant des sortilèges plus affreux les uns que les autres.

livres_5

livres_2

La Chasse aux Sorciers

« Que se passe-t-il exactement au collège de Larwood ? Certains prétendent qu’un sorcier se cache parmi les élèves, et les événements étranges qui se succèdent semblent leur donner raison. Les professeurs redoutent l’arrivée d’un inquisiteur qui condamnera le coupable au bûcher… C’est alors qu’apparaît Chrestomanci l’enchanteur, mystérieux personnage venu d’un autre monde. »

On se trouve ici dans un monde qui condamne fermement la magie, et la rumeur court qu’un élève de la classe 2Y est un sorcier. On essaye dès le début de trouver de qu’il s’agit. Les histoires entre les élèves sont assez plaisantes, et jamais superficielles. Il peut y avoir beaucoup de méchanceté entre eux et les adultes sont incompétents. L’héroïne s’appelle Nan Pilgrim et est souvent la risée des autres élèves de sa classe qui vont vite l’accuser elle, d’être une sorcière. Au dessus de tout ça plane la menace de la venue d’un Inquisiteur. Ce qui fait froid dans le dos car la magie est tellement prohibée que même les mineurs peuvent être envoyés au bûcher. 

livres_3

⭐ J’ai lu et relu ces livres, surtout Ma Soeur est une Sorcière, et je trouve que l’auteur ne prend vraiment pas les enfants pour des idiots. Dans les bouquins, les enfants sont complexes, et pas du tout mièvres. Il y a beaucoup d’intrigue et de mystère. Et beaucoup d’humour aussi, les situations peuvent être complètement loufoques. Il n’y a aussi pas de personnages secondaires qui font office de figuration, tout est très bien ficelé et chacun à un rôle (petit ou non) à jouer dans les histoires. Toute la théorie avec les mondes parallèles est très intéressante, et le monde de la magie est bien pensé. ⭐

📚 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – Lemony Snicket (Daniel Handler)

On s’attaque à un MONUMENT de la littérature jeunesse et de ma génération, à l’époque tout le monde lisait les Orphelins Baudelaire

La série comporte 13 tomes, plus déprimants les uns que les autres car les Orphelins Baudelaire sont toujours rattrapés par le comte Olaf, un personnage machiavélique qui usera de toutes les combines pour s’emparer de leur fortune.

livres_7

« Un terrible incendie ravage la maison des Baudelaire. Les parents y perdent la vie, laissant orphelins leurs trois enfants, Klaus, Violette et Prunille, qui jouaient sur la plage. M. Poe, l’exécuteur testamentaire des parents Baudelaire, place alors les orphelins chez un lointain cousin, le comte Olaf, qui compte bien tout mettre en œuvre pour récupérer leur fortune. »

Violet, Klaus et Prunille sont trois enfants très intelligents et qui possèdent chacun un don. Violette, l’aînée, peut inventer n’importe quelle machine (du moment où elle se noue les cheveux avec son ruban), Klaus est un véritable rat de bibliothèque qui a lu un nombre incalculable de livres, et Prunille, un bébé, peut..mordre tout ce qu’elle trouve, grâce à 4 dents très tranchantes. A la mort de leurs parents dans un incendie qui brûle toute leur maison, les orphelins sont envoyés chez le Comte Olaf par M.Poe, un banquier chargé de suivre le dossier Baudelaire. Il se révèle totalement incompétent (et c’est de pire en pire au fil des tomes) et les orphelins sont envoyés chez un soi-disant membre de leur famille qui n’est en fait qu’un imposteur intéressé par leur immense fortune.

Violette, Klaus et Prunille s’aperçoivent très vite que le Comte Olaf n’est qu’un scélérat mais autour d’eux, les adultes ne les écoutent pas. Le Comte Olaf utilisera mille déguisements pour arracher les Orphelins à leurs nouveaux tuteurs (qui meurent tous dans des conditions étranges, ce qui n’intrigue jamais M.Poe ni la police). Pour résumer grossièrement, chaque tome correspond à l’arrivée des Baudelaire chez un nouveau tuteur.

livres_8

livres_9

livres_12

Le style de Lemony Snicket est complètement cynique. Il ne fait que répéter au fil des romans que l’histoire se finira mal, et qu’on à pas intérêt à lire ce livre tellement les événements décrits sont tristes et sans espoir. La vie des Orphelins Baudelaire n’est que tristesse et déception.

Il nous somme de poser le livre immédiatement avant chaque drame, et tous les tomes sont dédicacés à Béatrice, une femme qui semble liée au triste sort des parents Baudelaire. Il y a beaucoup de mystères (dont une organisation très secrète) et Lemony Snicket a une écriture vraiment pas conventionnelle. A la fin de chaque roman, il y a une lettre de sa part qui nous explique un petit peu ce qu’il va se passer dans le prochain tome. Il y a beaucoup de références littéraires et culturelles et le  vocabulaire est assez riche. Parfois, Lemony Snicket nous raconte complètement autre chose en plein milieu de l’intrigue et se perd en digressions (bien que ce qu’il écrit sert par la suite à avoir une meilleure vision globale de l’histoire).

livres_13

livres_11

Mention spéciale aux illustrations de Brett Helquist, qui sont juste sublimes. Les couvertures (de l’ancienne édition en tout cas, celles que j’ai datent du début des années 2000 chez Nathan) regorgent aussi de détails quant aux tomes suivants grâce à des indices cachés.

livres_14

livres_15

⭐ Je ne me rappelle pas exactement de comment finit l’histoire, j’ai un souvenir assez vague et qui n’a aucun sens, il faudrait donc que je les relise depuis le début. Surtout que la série Netflix sortie début 2017 est vraiment chouette et m’avait replongé dans cet univers extravagant (bientôt la saison 2 ouiii). Le film qui était sorti avec Jim Carrey en 2004 était assez cool aussi, j’avais attendu la suite (qui n’est jamais sortie) avec impatience. En tout cas ce sont des livres très intéressants, le fait que les Orphelins soient toujours amenés à perdre leur nouveau tuteur/déménager peut être redondant mais le monde très spécial dans lequel vivent les personnages font qu’on continue à lire et qu’on a juste hâte de comprendre enfin tous les mystères. ⭐

 

📚 N’hésitez pas à m’écrire un petit mot si vous avez lu ces livres, ou si je vous ai donné envie de les découvrir! Je ferais sans doute un troisième et dernier article sur à propos de ces livres jeunesse qui m’ont marqué enfant. 📚

 

7 réflexions au sujet de « Livres du Mois #5: Les Livres qui ont marqué ma jeunesse (Partie 2) »

  1. Ping : Favoris de Janvier: Jeux vidéo, séries & trucs cools – Léa

  2. Ping : ✨ Au revoir 2017 ✨ – Léa

    1. leafz

      Oui c’est vraiment horrible à chaque fois >< comme je le disais je me rappelle vaguement de la fin alors il faut vraiment que je les relise tous pour me remettre dedans et voir si la fin de mes souvenirs est juste..! Merci d'avoir commenté ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Manayin

    Qu’est-ce que j’ai aimé les orphelins Baudelaire… et je suis sûre que si je les relisais aujourd’hui j’aimerais autant ! ^^. J’ai d’ailleurs regardé la saison 1 de la série, que j’ai trouvée plutôt bien faite même si j’ai préféré lire les livres. J’adore le style cynique de l’écrivain et tous ces mystères disséminés au fil des livres, bien que j’aurais aimé qu’on en sache un peu plus à la fin !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s