Livres du mois #3

C’est reparti pour le livre du mois! Aujourd’hui je vais vous parler de l’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman. Vous pouvez retrouver les articles précédents ici et .

 

J’ai découvert Neil Gaiman cette année, j’avais depuis longtemps entendu son nom un peu partout et maintenant après l’avoir lu je comprends bien pourquoi. J’adore son style d’écriture, parfois hilarant ou terrifiant, et les thèmes qu’il aborde sont assez larges tout en restant dans un univers de science-fiction, de fantasy ou de fantastique. Je vous parle de ce livre-là car parfait je trouve pour Halloween qui approche.

Nobody Owens était presque encore un bébé quand sa famille a péri sous la lame du plus célèbre des tueurs de Londres, le Jack. La nuit du drame, il est cependant parvenu à se réfugier dans un cimetière, où un couple de fantômes l’a recueilli et l’a élevé comme l’un des leurs, sous l’œil bienveillant de Silas, son ami ni vivant ni mort. Mais cette période heureuse est aujourd’hui révolue, car le Jack rôde toujours, et l’heure est venue d’aller l’affronter une bonne fois pour toutes. A l’extérieur.

 

J’adore les histoires de fantôme et le fantastique. Je ne suis pas contre me faire peur de temps en temps en lisant un livre (chose que je trouve d’ailleurs exceptionnel, d’arriver à se faire peur en lisant, c’est fou ce que l’imagination peut faire).

Ici les fantômes sont pour la plupart bienveillants. Ils s’occupent d’élever Nobody (ou Bod), réfugié dans un cimetière peu après sa naissance quand le Jack, tueur en série et membre d’une organisation occulte massacre toute sa famille. Le livre ne fait pas peur mais possède quand même quelques images un peu terrifiantes (avec des goules, des démons et des statues maléfiques) et ce que je trouve cool chez Gaiman c’est qu’il arrive à conjuguer tout ça avec des choses plus terres-à-terres et de l’humour.

Il y a des fantômes de tout âge, de toute classe sociale et ils s’arrangent pour éduquer Nobody tant bien que mal. Il apprend des choses « de fantômes » (lire sur les tombes, se rendre invisible) et est pris en charge par M. et Mme Owens ainsi que Silas, son tuteur. Nobody reste un petit garçon vivant au milieu de gens morts et commence donc à rêver de comment sa vie pourrait être à l’extérieur, en dehors de la vie parmi les tombes.

4V9A3571

Le cimetière n’est pas sans danger et Nobody l’apprend à ses dépends. L’ambiance dans cet endroit est tout à fait retro, en contraste avec le monde extérieur (qui se passe à notre époque). Nobody évolue après chaque chapitre et on arrive bien à s’identifier à lui, c’est un personnage très attachant. 

Le récit est aussi très mélancolique (ainsi qu’un certain aspect de la fin mais je n’en dirais pas plus), et il y a des scènes exceptionnelles, notamment au chapitre de la Danse Macabre. C’est assez passionnant en fait.

L’histoire fait penser à un mélange entre Roal Dahl et Tim Burton, et le livre se lit très vite. Il est court (250 pages) et en plus, dans la version poche J’ai Lu, il y a des illustrations magnifiques signées Dave McKean. Elles vont vraiment bien avec l’histoire, et c’était un plaisir de les retrouver à chaque chapitre.

4V9A3572

Si vous aimez le fantastique, une écriture originale et un univers mélancolique ce livre est pour vous 👻

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Livres du mois #3 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s