Du problème de la diet culture

Je le dis en anglais parce que c’est quand même un terme dont on entend parler le plus souvent dans cette langue, mais si on veut traduire littéralement c’est « la culture du régime ».

🌟 Qu’est-ce que c’est? C’est tout simplement le fait qu’on vit dans une société qui constamment nous incite à perdre du poids (via des régimes et autres méthode dangereuses), en nous vendant (insidieusement ou pas) le fait que notre vie sera bien meilleure quand on aura perdu 10kg.

On sera plus beaux, plus respectés, plus désirables. Je pense que c’est une belle connerie, et même en en étant absolument convaincue je suis aussi parfois prise dans ce cercle vicieux. Cela n’épargne personne, et l’effet s’en fait encore plus ressentir quand on est plus gros que la norme.

Je vais encore parler de moi mais après tout c’est un blog et je ne peux parler de sujets aussi importants sans appuyer mon point de vue avec mon ressenti et mon vécu.

b0184ec1fec62d237f7a6ea024a2d002--teacup-dog-breeds-micro-teacup-puppies
Pour illustrer cet article je mettrais des photos pomeranian, parce que c’est trop mignon. Oui.

🌟 Je pense que beaucoup de choses se jouent à l’enfance et à l’adolescence (normal après tout), et il est très difficile de se dépêtrer de toutes les fausses idées qu’on a pu se faire rentrer dans le crâne. On a commencé à me dire que j’étais trop grosse quand j’avais 9 ans (et…non, je ne l’étais pas) et à 24 ans je suis toujours obsédée par mon apparence. J’en parlais dans cet article en 2016 si cela vous intéresse, mais même si cet article et l’autre sont liés je vais essayer de ne pas raconter les mêmes choses ici.

Bien sûr que dans certains cas, le poids peut être un facteur dangereux pour la santé. Mais j’ai l’impression que la plupart du temps on te fait vraiment chier pour rien. Je m’explique.

🌟 Les médecins te sortent l’argument « poids » comme une baguette magique: tu as mal quelque part, oh bah perd 10kg ça ira mieux. Tu sors vite fait de la moyenne de leur IMC (magique aussi celui-là) et tu es catalogué obèse et en danger de mort. Je le sais car ça m’est encore arrivé il y a quelques mois. Personnellement j’ai peur, et je me sens toujours honteuse d’aller chez le médecin en sachant qu’on va peut-être pointer mon poids comme la raison de mon mal (ALORS QUE JE NE VIENS PAS POUR CA A LA BASE). Cette année j’avais une visite obligatoire à la médecine du travail et ça m’a rendu malade: avant comme après (stress, mains qui tremblent, trop chaud, pleurs, panique extrême). Ce n’est PAS NORMAL. Quand on te dit que tu risques de mourir si tu continues comme ça (véridique) en te sortant l’argument (génial lui aussi) « si vous voulez des enfants » (allo meuf j’ai 24 ans calme-toi) c’est traumatisant, et ça l’est encore plus pour quelqu’un qui a de gros soucis d’image de soi. Et après on s’étonne que les gens développent des troubles du comportement alimentaire.

En tout cas, après cette fameuse visite, j’ai été en mode NIQUEZ-VOUS (désolée de la grossièreté) car je suis allée faire une batterie de tests et.. JE SUIS EN PARFAITE SANTE. Je n’ai pas de cholestérol. Pas de diabète. Thyroïde normale. Tous les résultats étaient dans la moyenne.

ùù

🌟 J’ai beau avoir un gros cul, je suis la preuve vivante qu’on peut être en bonne santé sans être mince. Et ça, les gens n’arrivent tout simplement pas à se le mettre dans la tête. Et ça commence pas le corps médical qui ne comprend pas (putain les gars 2017 faut se réveiller hein) qu’il faut aussi arriver à être bien dans sa tête pour prendre soin de soi et être bien dans son corps.

Et toute cette connerie, tu la retrouves ALL OVER THE INTERNET. Dès qu’une meuf un peu enrobée ose poser en maillot ou montrer son bide une horde enragée de médecins auto-proclamés viennent faire la morale, au cas où la meuf ne s’en aurait déjà pas pris plein la gueule toute sa vie. Non parce que les risques liés au surpoids ça va les gars, ça fait 20 ans qu’on les entends et qu’on nous le rabâche; bon si t’as pas compris t’es juste sourd, aveugle et tu vis dans une grotte. J’ai l’impression que c’est le point godwin de la santé publique.

« Désolé mais c’est pas bon pour ta santé », « pense à l’image que tu renvois à tes proches » tu promeus l’obésité c’est dégoûtant », « c’est à cause des gros que le système de santé va mal » (???? pépite celui-là! Gars quand tu tombes de ton scooter de merde c’est moi qui paye aussi hein). Je ne parle pas des menaces de mort et autres « suicides-toi » que les gens peuvent recevoir. Juste. Parce qu’ils. Sont. Gros.

🌟 Ce qui est absolument génial c’est d’assumer qu’une personne grosse sera automatiquement en mauvaise santé. Et toutes les personnes minces, qui peuvent avoir la plus mauvaise hygiène de vie qu’il soit (et on est pas là pour juger soit-dit en passant) ne seront JAMAIS inquiétées.

Une fille mince qui s’affiche avec un gros burger et des frites personne va lui dire « arrête de manger ça tu vas mourir c’est pas bon pour ta santé!!!! », non au contraire elle va être perçue comme la fille cool qui « mange comme un mec » et reste bonne dans toute situation. Alors que si une grosse s’affiche avec le même menu on va tout de suite lui dire des choses négatives sous couvert de « je m’inquiète pour ta santé, tu ne devrais pas manger ça ».

Et ce super argument de la santé est complètement débile. Exemple: la même meuf mince qui pose avec une clope personne va venir l’emmerder car c’est très mauvais pour la santé et qu’elle pourrait faire de la pub pour le tabac.. ça paraît incongru, alors pourquoi les gros se reçoivent autant de haine? Déso mais le culte de l’obésité ça n’existe pas, mais le culte de la minceur oui. Vous êtes en plein dedans les gars.

Tous les cons qui disent des choses comme ça sont juste mal à l’aise de voir des personnes « hors-normes » bien dans leur peaux. Et ça ça les fait rager. Ils s’en foutent que tu sois en bonne santé. Les « tu donnes le mauvais exemple » me tuent, où est le mal dans l’acceptation de soi? A croire qu’il vaut mieux être malheureux et promouvoir le mal-être.

Et puis, si quelqu’un est gros ET en mauvaise santé (à cause de ça, car NON les gros malades ne sont pas malades que parce qu’ils sont gros).. au pire osef non? Pourquoi on vient s’immiscer dans la vie des gens sérieux? On va pas venir te pourrir la vie car tu as un cancer non?!

Et puis, tu choisis pas d’être gros! Des fois je rage toute seule car je trouve ça complètement injuste d’avoir du gras partout alors que je mange sainement. Mais tout le monde est foutu différemment et arrêtez de penser que les gros sont juste des feignants qui ne savent pas se prendre en main. C’est vous qui les rendez malades à cause de cette obsession du poids et de l’apparence.

Pomeranian-3

Et le fait qu’on est constamment félicité quand on perd du poids! C’est une catastrophe! Les fois où on a pu me sortir « oh t’as minci dis-donc » je me suis senti tellement mal que j’en ai pleuré, c’est beaucoup trop sensible comme sujet; et puis merci quoi, le seul truc bien que tu peux accomplir dans ta vie c’est perdre du poids? Personne va te complimenter si tu as l’air bien dans ta peau et que tu fais des trucs cool dans ta vie. Non, le compliment ultime c’est « waah tu as maigri bravo! »

Et puis ça se trouve si t’as maigri c’est parce que tu es en grave dépression, malade, que sais-je. Donc non, c’est chaud de toujours complimenter la perte de poids.

J’adore aussi les phrases du genre « oh tu t’assumes bravo », « c’est super, pour moi t’as toujours été celle qui ose se montrer alors que.. » euh? C’est extrêmement, extrêmement maladroit (et parfois juste dit méchamment). Je n’ai rien à assumer. Pour moi, ce mot est souvent assez pernicieux car j’ai l’impression que pour les gens être gros ou avoir des formes c’est forcément une tare ou une faute. Je comprends bien sûr qu’on puisse dire ça dans un sens bienveillant, en mode « c’est trop cool t’en as rien à foutre » mais la plupart du temps ce n’est pas ça. Est-ce que je vais spontanément te dire « bravo tu t’assumes » parce que t’as un nez de travers? Non. Alors ça marche dans les deux sens, avoir un tarin c’est moins connoté que d’être gros, mais c’est relou d’être ramené constamment à son poids et son apparence! Félicite-moi pour mon sens du style, mais steplait pas « bravo la grosse t’assumes tes formes! »Born this way baby.

mm

🌟 Et putain la pression sur les femmes. Je n’en peux plus. Il faut tellement que tu sois petite et frêle (mais quand même bonne faut pas déconner), il ne faut absolument pas que tu prennes de la place.

Quand tu vois tes copines et qu’elles arrivent à placer au moins 3 fois dans la conversation qu’elles ont « trop mangé hier », qu’il faut qu’elles « fassent attention ».. c’est catastrophique. Ça vire à l’obsession parfois, et perso quand ma pote qui est toute fine me sort qu’elle a « trop grossi au secours » je me sens comme une vieille larve et j’ai envie de ne plus sortir de chez moi. Tu te dis « putain si elle se voit comme ça, comment elle me voit, moi? » Alors qu’au fond ce n’est pas contre toi et que chacun, même les plus minces ont un gros souci par rapport à l’image qu’elles ont de leur corps.

Et les meufs qui se comparent à d’autres meufs H24, ARRÊTEZ AVEC CETTE COMPARAISON A L’EXTRÊME. C’est horrible. Car oui, même les meufs ultra bonnes sur instagram ont des bourrelets sous certains angles. Maintenant t’en vois et c’est cool, des filles qui témoignent qu’elles passent un temps pas possible à recommencer une photo pour que leur ventre apparaisse plus plat ou je ne sais quoi. Poser c’est un art et sérieusement toute est une question d’angle, de posture. Moi je déprime la plupart du temps quand je me vois « par surprise » dans un miroir. Mais le reflet que tu chopes dans la vitrine d’un magasin ne décrit pas forcément la réalité.

C’est une obsession, sérieux vous vous êtes déjà demandé combien de temps par jour vous pensiez à votre poids/apparence? Perso moi ça se compte en heures. 

🌟 Quand d’autres de tes copines disent qu’elles doivent absolument « se remettre au sport » parce qu’elles ont mangé trop de chocolat..NON. Le sport c’est cool! J’ai mis DES ANNÉES à ne pas associer Sport = Régime et depuis que j’ai compris ça ça va mieux! Je ne suis pas une brutasse, je suis raide comme un piquet, je suis essoufflée après 15 squats mais maintenant quand je fais du sport c’est POUR MOI, pour devenir badass, pour avoir des bras musclés quand je fais de la batterie et pour pouvoir faire le tour du monde plus tard. J’en ai rien à foutre de perdre 3kg, ce n’est PAS mon but. Et quand tu vois que le sport c’est la punition extrême pour avoir mangé un muffin, juste NON. Fais du sport pour toi, pour ton bien-être, pour avoir plus d’énergie. Pas pour absolument perdre du poids.

Ça va rien changer à ta vie si t’as mangé des pâtes et un gâteau aujourd’hui, il faut arrêter de culpabiliser par rapport à la nourriture. Mange de tout en quantité normale, fais-toi plaisir de temps en temps et puis c’est bon quoi! On a qu’une vie et moi je veux pas passer la mienne à compter mes calories (je suis passée par là aussi) et m’empêcher d’aller au restau. La bouffe ça devrait être qu’un plaisir et pas une raison de culpabiliser et de se sentir encore plus mal dans sa peau.

Quand je vois que parfois je fais exprès de prendre une salade quand je suis avec des copines car j’ai pas envie qu’on se dise « ah bah si elle bouffe que des burgers c’est normale qu’elle soit aussi grosse » je me rends compte que ça NE TOURNE PAS ROND DU TOUT.

Donc:

896504_1280x720

✨ Vous êtes très bien comme vous êtes. Prenez soin de vous, soyez bienveillants envers vous-même et les autres. C’est bien mieux que tous les régimes au monde. ✨

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Du problème de la diet culture »

  1. Anonyme

    Coucou!

    Super article, principalement sur le côté ressenti de la chose, … mais je suis pas vraiment d’accord avec tout, c’est comme si on se trompai de cible (enfin à mon sens) et pour résumer (par ce que je suis pas un grand romancier)
    Les côté qui va pas plaire à grand monde:
    -l’obésité intervient (entre autre) augmente le risque cardiovasculaire global de manière « assez importante » (toujours moins que d’autres facteurs de risques comme le tabac, le diabète et l’âge … mais ça on a pas le choix, on vieilli tous)
    -l’IMC est un mauvais marqueur parcequ’il ne prend pas en compte la composition corporel (monsieur muscle fait 100kg pour 1m75 IMC32 … pourtant est il obèse?) parcontre il reste un bon moyen de se faire une idée chez les gens sédentaires et pour une valeur seuil à 30 (alors que le risque augmente dès l’IMC>27) ca a beau etre une estimation grossière, ça renseigne pas trop mal
    -Les gens obèses jeunes n’ont encore aucun impact sur leurs marqueurs de santé, tout comme les jeunes fumeurs
    (être obèse ou fumer avant 40ans ça t’augmente le framingham de … genre max 1% … quand t’en as 60 ça te l’augmente de 15%) donc dire « je fume et je vais bien » quand on est jeune…. ben c’est pas recevable.

    Le côté qui j’espère fera refléchir un poil plus:
    -Il y a clairement un probleme d’image dans notre société, avec les fit girls et autres instagrameurs, qui t’envoient du rêve H24 en plein dans la gueule avec des implants, des photoshops et autres dopages qui fait qu’après un peu de temps, t’arrive même plus savoir à quoi ressemble un « vrai  » corps et forcément, tu te regarde dans la glace et tu te déprécie, logique
    -Il y a CLAIREMENT un probleme dont sont VICTIME les gens en surpoids, c’est la perte de toute notion d’alimentation normale (j’aime pas le terme sain, ça devrait etre juste la bouffe « normale ») dans une société ou tout est gavé de sucre raffinés, d’huile de palmes et autres calories « vides » (de la merde sans réel nutriment) forcément que certains galèrent à avoir juste un corps qui fonctionne comme il le devrai.
    Je pense qu’on est esclave de ce système qui t’oblige à bouffer EN PERMANENCE, que tu deviens drogué à ces aliments de merde (réels cravings de sucre raffinés quand on en consomme… et tous le monde en consomme.

    Il y aurai encore pleins d’arguments mais je bosse 24h demain et je veux survivre.

    Donc en résumé:
    Société qui PUE DU CUL -> Personnes obèses (mauvaise santé malgrès eux) ET avec des soucis d’estime de sois…. c’est bien moche …

    Deux ou trois bouquins très sympas à lire et accessible vraiment à tous le monde:
    Le jeûne de JP WILLEM Et si on s’arrêtait un peu de manger de temps en temps? de …je sais plus
    Paléo nutrition de Julien Venesson EAT de Gilles Lartigot (mefiance, celui là pourrai presque rendre végan)

    A plus dans l’bus!

    J'aime

    1. leafz

      Coucou!
      A vrai dire je suis totalement d’accord avec toi en ce qui concerne le sucre et toutes ces cochonneries, qu’on nous sert tout le temps alors que c’est de la crotte en barre. Il y a un souci avec l’alimentation en général, et je pense clairement qu’on se porterait mieux sans toutes ces merdes. Même en dehors du sucre, quand tu vois toutes les horreurs dans les compositions des produits, c’est juste nul et c’est important d’être au courant de tout ça.
      Bien sûr que de base être obèse augmente les maladies cardiovasculaires, je ne conteste pas ça. Et personne n’est en mode « yolo l’obésité c’est cool »! Je pense seulement que s’accepter comme on est (s’aimer, et donc prendre soin de soi car quand tu te détestes ce n’est pas possible) devrait être normal, et qu’une grosse meuf devrait pouvoir poster un selfie sans s’en prendre plein la gueule à coups de méchancetés déguisées. Car ces gens qui vont dire à cette meuf qu’elle est en mauvaise santé et bien.. j’aimerais bien voir leur hygiène de vie aussi. Surtout que tu peux être gros et avoir une alilentation normale et faire du sport! Quand tu es gros le monde entier est contre toi, et personne ne va te croire quand justement tu as une alimentation normale et que tu prends soin de toi. Tu vas toujours devoir te justifier (alors que comme je l’écrivais, une meuf mince ne va jamais devoir faire un mea culpa pour avoir mangé un burger). Je parle encore de moi mais par exemple, j’ai beau pouvoir dire à des médecins que je mange normalement et fait du sport, les 3/4 ne vont pas me croire car je suis plus fat que la normale (et encore je ne suis pas obèse alors je n’imagine pas le calvaire de ceux qui le sont.) Et c’est débile!
      Donc, on peut être gros et en bonne santé, tout comme être mince et en mauvaise santé. Et si on est gros et en mauvaise santé, et bien cela nous regarde et rien ne justifie de se prendre des horreurs dans la figure juste parce qu’on existe.
      Donc société = dla merde qui nous vend des corps idéaux impossibles à atteindre et nous fait culpabiliser tout en nous vendant n’importe quoi.
      Ma critique était au-delà de l’alimentation, et cible les jugements que les gens portent sur les personnes grosses. Et le fait qu’on est dans une société où le poids est une obsession malsaine.

      Aimé par 1 personne

      1. Anonyme

        Tu soulèves un truc super interessant, c’est le fait de commencer par s’aimer pour pouvoir prendre soin de soit. Et je suis tout à fait d’accord et là encore les remarques désobligeantes de « trolls de l’interweb » à répétition doit pas bien aider.
        Tout doit commencer par se respecter sois même, avoir confiance en soit (dans le sens « se faire confiance » comme on ferai confiance à quelqu’un d’autre genre « j’ai dis que je le ferais alors je le ferais »)
        Et c’est après avoir acquis ces solides bases qu’on peut commencer à se construire de manière plus sereine et « résister » au marketing aggressif qu’on peut recevoir (tant les pubs pour le nutella que le post intagram de la meuf la mieux gaulée du monde).

        Et dans ce sens, ton article est un premier pas vers le « j’emmerde ce système qui me rend malade et rabaisse l’opinion que j’ai de moi)

        Continue de te battre,

        Live long and prosper

        Aimé par 1 personne

  2. Sandie

    TROP FLUFFYYY !!! Pardon hein, moi je retiens ça car on devrait même pas à avoir à débattre là dessus… M’enfin.
    Toi t’es mon modèle de fille trop bien, trop belle, trop classe avec un super look. Moi je veux trop ressembler à Léa 😀
    Enfin si on devait parce que ui pas de modèle tout ca mais VIVE TOI ❤
    (utile, réfléchie, mon commentaire va changer le monde)

    Aimé par 1 personne

  3. Manayin

    Complètement d’accord avec ton article, ça ne tourne pas rond dans notre monde vis-à-vis de cette obsession du régime… et c’est complètement anormal que ça imprègne autant le monde médical. Tu fais bien d’en parler en tous cas, je trouve ! Personnellement j’ai un peu l’expérience inverse, je suis en mauvaise santé (malgré une hygiène de vie il me semble assez irréprochable) mais ça ne se voit pas du tout. Je suis mince et mon IMC me classe en « famine » (!!) ça ne se voit pas à l’extérieur mais moi je sens bien que si j’étais en meilleure forme je serais moins frêle… pourtant mon poids n’a jamais inquiété aucun médecin (alors que moi si ahah, surtout que j’ai un énorme appétit et que je mange énormément). Bon je ne fais pas trop confiance à cette notion d’IMC d’autant plus que je n’ai pas l’apparence de quelqu’un qui est en famine, c’est juste histoire de dire que je trouve ça insensé… en tous cas je comprends que tu sois touchée par tout ça, j’ai envie de te dire de profiter de ta bonne santé, de la vie et je te souhaite de trouver des médecins plus bienveillants !!

    Aimé par 1 personne

    1. leafz

      Merci pour ton commentaire 💚 Oui cet IMC c’est du grand n’importe quoi! C’est intéressant de lire l’expérience inverse, merci de partager ça 💕 Je te souhaite plein de courage pour tes soucis médicaux en tout cas, même si j’y suis totalement étrangère tu ne peux avoir que mon soutien. ☉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s